Vitrier Les Clayes sous Bois

Comment réussir la préparation d’un mastic de vitrier ?

Le mastic de vitrier est un produit utilisé dans le domaine de la vitrerie. L’utilisation n’est pas uniquement réservée aux professionnels, les particuliers peuvent aussi en préparer chez eux en cas de besoin.

Composition

De quoi se compose un mastic de vitrier Les Clayes sous Bois ? Ce produit se présente en pâte qui, exposée à l’air, durcit. C’est pour cela qu’il est utilisé comme joint pour les vitrages. C’est le produit nécessaire pour la fixation des vitres. En général, le mastic de vitrier est d’une couleur gris-beige, mais la couleur peut varier en fonction des composants utilisés. De ce fait, on peut trouver des produits de couleur marron, blanche, noire, etc. Si vous ignorez quels composants utiliser, informez-vous auprès d’un professionnel en vitrerie.

Intervention en 30 minutes

Disponibilité 24h/24

Devis gratuit

Préparation

Préparez vous-même votre mastic de vitrier Les Clayes sous Bois est très facile, tout le monde peut le faire à condition de connaitre tous les ingrédients nécessaires. Vous avez besoin des produits suivants pour la préparation :

  • • De l’huile de lin qui peut être remplacée par de l’eau glycérinée
  • • De l’huile de lin clarifiée pour obtenir un mastic blanc, transparent
  • • Du blanc d’Espagne ou blanc de Meudon en poudre bien sec de préférence

Mélangez les ingrédients jusqu’à obtenir une pâte qui colle peu. Il est possible de préparer un produit de couleur autre que le blanc : gris ou noir. Pour cela, utilisez un colorant naturel que vous trouverez en magasin ou en ligne.

Conseils et prix

De nos jours, ce produit est disponible en commerce : dans les magasins de bricolage, les grandes surfaces, les quincailleries, etc. Vous pouvez aussi en trouver en ligne, et un vitrier Les Clayes sous Bois peut aussi vous en fournir. Il faut compter entre 2 et 3 euros pour l’achat de mastic  d’1/2kg. Si vous voulez conserver votre mastic pendant plusieurs mois à condition de le mettre dans un récipient en verre en prenant soin de le recouvrir correctement avec de l’huile de lin. Si vous n’avez pas ce produit, utilisez de l’eau à laquelle vous avez versé quelques gouttes de glycérine. Pour finir, il faut recouvrir le tout de l’aluminium, vous verrez que votre produit ne durcira pas pendant des mois.

Courte histoire du verre

D’un point de vue technique, le verre peut avoir plusieurs définitions. Communément parlant, le verre provient d’un alliage cassant, dur et aussi transparent à base de silicate. Il est à rappeler que le silicium est un constituant basique du sable. Il y a un autre point peu connu : les verres ont un caractère fondant. Cette qualité est retrouvée chez le verre sodocalcique qui compose certains vitrages.

Nos Prestations

Définition par extension

Toutefois, il existe un côté contradictoire où les spécialistes n’arrivent pas expliquer. En réalité, il est assez difficile d’affirmer qu’un matériau transparent et fragile peut être dur et avoir des origines silicatées. Par exemple, les verres des lunettes sont bien appelés « verres » alors qu’ils ne sont même pas durs et ne sont pas constitués de silicium. De ce fait, il est convenu que le verre n’inclue pas uniquement les matériaux silicatés, mais aussi les éléments non cristallins et amorphes. Dans le secteur de l’utilisation des verres, aucune distinction n’est faite entre ces deux théories, tous peuvent être pris en charge par le vitrier Les Clayes sous Bois. Dans tous les cas, une notion sur cette différence permet aux utilisateurs et aux artisans de bien entretenir le dispositif.

Structure du verre

Étant donné que le verre est amorphe, il ne possède aucune structure microscopique, c’est ce qui lui rend semblable au liquide. Physiquement, il est constitué d’un réseau tridimensionnel comme celui du cristal. Chimiquement, sa composition renferme du silicium et de l’oxygène. Les atomes sont bien soudés entre eux. C’est pourquoi le verre ne craint ni l’acide ni les produits ménagers à forte dose. Il est même prouvé par le vitrier Les Clayes sous Bois que les produits chimiques comme l’acétone, l’ammoniac ou l’alcool ne risquent pas d’endommager vos dispositifs en verre.

La production du verre

La fabrication du verre suit un processus obligatoire qui commence par la fusion, puis la trempe et se termine par le recuit. Les matières de base utilisées dépendent du type de verre à produire. Par exemple, la vitre standard fréquemment maniée par le vitrier Les Clayes sous Bois nécessite un alliage de sable blanc, de la chaux, de la soude et du verre cassé.